Reprendre confiance (en soi) après une déception

   

Hello ma douce et bienvenue à toi dans ce nouvel article, je suis ravie de te retrouver aujourd’hui alors que le mois de septembre touche déjà à sa fin… 🍂 L’automne arrive et s’installe doucement, mais la bonne nouvelle, c’est qu’on a plus qu’à tenir à peine 10 mois avant que ce ne soit de nouveau l’été, ma saison favorite, ahah ☀️ ! En attendant, on va pouvoir profiter de la saison de douceur, de chocolat chaud, cookie (toujours la même passion, on ne change pas 🍪) et bougies devant des comédies romantiques (passion 2, et je sais que je ne suis pas la seule)bref je me languis aussi de ce moment !

D’ailleurs, t’est-il déjà arrivé, devant ces comédies romantiques, de ressentir physiquement et émotionnellement la douleur que Carrie (au hasard), personnage principal, apprend qu’elle a été trompée par celui qu’elle aime et avec qui elle se voyait déjà devenir vieille ? Moi oui. Et à chaque fois, c’est le même schéma : la relation, qu’elle soit amicale ou amoureuse est toute belle, toute rose, tout se passe à merveille, on s’attache, on se prend au jeu en se disant que les débuts, c’est quand même génial, les papillons dans le ventre, la passion, l’impatience de se retrouver et puis d’un coup d’un seul boum tout change, et tu te retrouves ni une ni deux le cœur brisé à pleurer sur du Léona Lewis (si tu n’as pas la ref, je te laisse taper Keep Bleeding Love sur YouTube, je ne peux rien de plus pour toi ma douce). Bref, tu vois bien le schéma ?

 

Et bien, ce dont j’aimerais parler aujourd’hui avec toi, c’est comment, dans la vraie vie, on fait pour se remettre sur pieds et reprendre confiance (en soi notamment, mais pas que) après une déception ou une trahison ?

 

Grosse question, avec beaucoup de réponses, puisque femmes que nous sommes nous l’avons expérimenté plus d’une fois et il se peut que nous ayons encore besoin d’avoir des pistes supplémentaires, juste au cas où. 

Je mets l’accent ici sur les relations amoureuses, mais malheureusement, ce n’est pas le seul cas de figure, il arrive que parfois, ce soit des relations amicales ou familiales même qui s’avère, nous faire perdre pied. Quoi qu’il en soit, je parle ici de ce genre de moment où tu n’étais pas préparé à ce qu’une telle chose arrive et tu te sens seule, trahie, déçue, tu te demandes comment surmonter ces émotions qui te submerges et surtout si un jour ça passera, et comment tu vas faire pour passer au-dessus de cela, réussir à finalement ouvrir la porte de nouveau à de nouvelles personnes ou pour de nouvelles expérience de peur de revivre ce que tu viens de vivre et qui te déchire le coeur, à laquelle tu ne peux pas penser sans avoir une boule au ventre qui monte dans ta gorge en même temps que les larmes qui menace de couleur à flot si on ne change pas de suite de discussion. 

Laisse-moi tout d’abord te rappeler que ce n’est pas parce que cela, c’est produit de cette façon cette fois et avec cette personne, que cela se reproduira forcément. À partir du moment où l’on souffre une fois, il est super commun d’avoir peur et de s’inquiéter de la prochaine fois, de répéter cette phrase que l’on connaît toutes « plus jamais je ne tomberai amoureuse, ça fait trop mal » parce qu’on est persuadée que la prochaine fois, on va revivre le même schéma, papillon, nuage, on s’envole et boum atterrissage précipité, contre un mur, en béton, qui tape bien fort. La vérité, et heureusement, elle est bien plus belle et positive que ça : tu ne sais pas de quoi demain est fait, tu ne peux pas savoir avant de le vivre si c’est quelque chose qui durera toute la vie ou si c’est destiné à ne t’accompagner sur une partie de ton chemin. Cela ne veut pas dire que ça n’en vaut pas la peine. Pendant des mois, j’ai moi-même eu le discourt après une séparation amoureuse que ça y ai, j’arrêtais les frais. L’idée de justement ne pas savoir, et que donc il y ai un doute, et qu’on ne puisse pas le contrôler me terrorisais. Alors, je suis restée, et vraiment, ça a été un long processus de changer cette pensée, sur le fait que si je ne pouvais pas être sûr et certaine de ce qu’allait donner cette relation, alors je préférais ne pas la vivre et ne pas prendre le risque de souffrir. Le truc, c’est qu’en attendait, je ne prenais pas non plus l’occasion d’être heureuse et épanouie et je ne vais pas réellement. J’étais bloquée entre le pas tout à fait heureuse mais pas malheureuse non plus, et même si c’est inconfortable et parfois blessant, ça l’ai moins que souffrir et se remettre d’une rupture. Il m’a fallu comme je te le disais un gros travail d’accompagnement et travail sur moi pour comprendre pourquoi cela me terrorisait autant, car soyons honnête, quand bien même ça fait très mal, on s’en remet, on n’en meurt pas, et peut-être qu’une partie de nous meurt sur l’instant, mais c’est pour mieux renaître derrière, avec une leçon, quelque chose qu’on a appris. Un petit peu comme l’épisode de podcast d’il y a trois semaines où l’on a parlé des échecs et de faire face à un échec. Bref, tout ça pour te dire qu'on ne peut jamais prévoir ce que sera demain, et vouloir contrôler quelque chose que tu ne peux clairement pas contrôler comme les sentiments ou pensées des autres, la météo, les maladies, les accidents, les imprévus, ne va réussir qu’à te faire perdre ton énergie et monter dangereusement ton anxiété et ton stress. 

 

La chose que tu peux faire en revanche, c’est pencher ton énergie sur ce que tu peux contrôler à savoir : tes pensées, ta vision, tes actions, ton énergie, aujourd’hui et faire de ton mieux aujourd’hui pour te construire un demain qui répond à tes besoins, tes envies, ta vision, ton pourquoi. 

 

Penses-tu alors, dans ce cas de figure, que te concentrer sur ce qui pourrait mal se passer, ou te blesser, va te permettre d’atteindre ce que tu veux pour t’apporter du positif et du bonheur dans ta vie ? On en revient à la loi de l’attraction : le positif attire le positif, et à l’inverse si tu te concentres sur les scénarios catastrophes qui pourraient arriver, alors à coup sur ce sont eux qui vont prendre forme réelle, car, que tu le veuilles ou non, tes pensées créent ta réalité et tu vois se réaliser dans ta vie ce à quoi tu accordes le plus d’importance ou en tout cas ce que tu nourris à l’intérieur de toi. Donc encore une fois, et comme nous l’avons vu dans l’épisode #19, passe du temps sur le travail sur toi, sur le travail que tu peux effectuer sur tes pensées, car c’est ça qui te permettra d’obtenir ce que tu désires, notamment dans tes relations, et non pas ressasser le passé et t’inquiéter que le schéma ne se reproduise. Tu as besoin de te libérer et de faire de la place pour accueillir du nouveau et du beau. Je sais que parfois, cela semble plus facile à dire qu’à faire, je le sais, car je suis passée par là, et j’ai été dans cette situation de blocage pendant assez de temps pour me rendre compte de l’impact sur ma vie. 

Ensuite, il me semble important de préciser, avant de continuer, que le facteur temps va être un allié et un élément indispensable à ta guérison, car oui, c’est de cela que l’on parle ici, lorsque qu’on a mal et qu’il faut cicatriser. Tu sais le fameux « mais il te faut juste du temps et de la patience », sur le coup oui, et même si tu le sais, tu as juste envie d’étranger toutes les personnes qui vont prononcer ce mot autour de toi. Mais la vérité, c’est que lorsque tu fais une vilaine chute à vélo, et que tu t’écorches profondément le genou : ça va d’abord saigner très fort, il va falloir désinfecter, enlever tous les petits débris qu’il pourrait se trouver sur la plaie, ça fait mal, c’est très désagréable, mais ça serait bien pire et long de laisser ton bobo tout infecté se cicatriser comme ça. Donc on va désinfecter puis mettre un pansement pour couvrir la plaie pour s’assurer que rien ne tombe par-dessus et n’aggrave la situation, puis on va changer le pansement, et désinfecté jour après jour jusqu’à ce que finalement, il n’y ai plus besoin de pansement, qu’une croûte face son apparition, puis diminue, avec le temps, pour finalement te redonner un genou comme neuf. Ça ne se fait pas en un jour, ni en une semaine et plus la blessure aura été profonde plus ça demandera du temps, mais ça se fait n’est-ce pas ? C’est comme ça que le corps fonctionne quand il a une blessure physique. Et spoiler alert, c’est le même processus avec une blessure émotionnelle : Mais ce n’est pas parce que tu n’en as pas fait pendant quelque temps que tu as oublié, et ce n’est pas parce qu’il y a eu une chute que tu vas renier le plaisir que faire du vélo te procure. Mais ce n’est pas parce que tu n’en as pas fait pendant quelque temps que tu as oublié, et ce n’est pas parce qu’il y a eu une chute que tu vas renier le plaisir que faire du vélo te procure. Tu connais mon amour pour les métaphores donc normalement, tu as compris l’idée, mais comme je veux ancrer cette image dans ta tête, je me permets d’insister : ton corps et ton cœur vont avoir besoin de temps eux aussi pour se remettre en état, mais ils le feront. N’essaie pas d’aller plus vite que la musique, de vouloir brûler les étapes, écoute-toi et fais-toi confiance. Tu te connais encore une fois mieux que quiconque et si tu sens que là cette fois ça a fait un peu plus mal que tu ne l’aurais pensé, alors prends le temps dont tu as besoin en conséquence. Parfois, même si la chute en question n’était pas si dramatique, elle vient réveiller de vieilles blessures et il va être nécessaire de les traiter, de ne pas les ignorer pour éviter qu’à la prochaine chute, s’il y a alors la douleur n’empire et n’empire. Il faut la prendre en charge avant de devoir amputée si tu vois ce que je veux dire. Donc laisse-toi le temps, encore une fois ce n’est pas une course, chacun a son propre timing, tu as ton propre timing et ta guérison importe tout autant que celle de n’importe qui. 

Maintenant, que ces deux points sont dits, et il me semblait vraiment essentiel d’insister dessus, j’aimerais te présenter les 5 étapes qui selon moi sont nécessaires, ou en tout cas vont t’aider à te remettre sur pied et à avoir confiance après une déception, aussi grande soit-elle : 

 

1. Avoir réellement confiance en toi / conscience de ta valeur

L’étape numéro une qui va clairement de pair avec le fait d’avoir foi en l’avenir et en le fait que ce ne sont pas toujours des scénarios catastrophes qui te sont réservés, c’est d’avoir réellement confiance en toi et conscience de ta valeur personnelle. Ta valeur, elle t’appartient, elle réside à l’intérieur de toi, et elle ne dépend absolument pas de qui tu fréquentes, de ton nombre d’amis ou encore du fait que tu sois en couple ou non. Ta valeur est et restera la même avant que tu ne sois avec cette personne, pendant cette relation et après. Elle ne bougera pas, car encore une fois, ce n’est pas ce que tu as ou ce que tu vis qui définit ta valeur. Et il est temps que toi, tu prennes conscience de ta valeur, et que tu affirmes cette valeur. C’est grâce à cette valeur et parce que tu as tant de valeur que tu mérites le meilleur et notamment dans tes relations. Et c’est parce que tu es consciente de ta valeur que tu sais que quelque chose de mieux, de bien pour toi t’attend. C’est parce que tu as pleinement confiance en toi que tu sais que tu vas rebondir. C’est parce que tu as confiance en toi que tu sais que cette déception ou trahison ne parle par de toi, mais de la personne en question qui a fauté ou disparu ou peu importe ce qu’elle a fait. C’est parce que tu as confiance en toi, et foi en l’avenir que tu sais qu’un jour, tu trouveras ce qu’il te convient et c’est grâce à ta valeur que tu refuses d’accepter quelque chose qui n’est pas ou plus fait pour toi, ou encore qui ne respecte pas tes besoins, tes valeurs, tes limites. C’est grâce à ta confiance en toi que tu attireras à toi le même type et niveau d’énergie. 

 

2. Ne pas avoir peur de te faire accompagner

L’étape numéro deux va de pair avec l’étape numéro une : si tu ne sais pas comment fixer ta confiance en toi, retrouver foi en ta valeur et que ton estime de toi est complètement à plat alors c’est le moment de trouver l’aide qui te conviens pour régler cela, main dans la main. Que ce soit un accompagnement de groupe, privé, un coaching, des séances avec une psy, il faut que tu trouve la formule qui te conviens à toi afin que ce ne soit pas une corvée, mais vraiment un moment de reconnexion à toi. Je me suis moi-même, comme tu le sais maintenant, fait accompagner à des moments importants de ma vie, et à chaque fois ça a été un véritable tournant, il y avait un avant et un après et si c’était à refaire, je n’attendrais pas une seconde de plus avant d’investir en moi. C’est un petit peu comme le sport : tu as beau être motivée, tu ne pousseras jamais autant tes limites que si un coach est à tes côtés, c'est que ça commencera à trop forcer ou à être douloureux, tu arrêteras ou minimiseras l’effort, et les jours où tu ne seras pas motivée, tu remettras ça à demain, et puis à la semaine prochaine et puis finalement un an se sera écoulé et tu es seras toujours au même point. Je ne dis pas que c’est une science exacte, des personnes s’en sortent très bien seules, mais pour d’autres, il est nécessaire voir primordiale d’avoir un ou une professionnel(le) à leurs côtés pour aller plus loin. C’est à la fois un gain de temps, une épaule et un soutien qui nous assure de ne pas nous perdre en cours de route. Après une déception, on est souvent fragilisée, et on va écouter les conseils d’un petit peu tout le monde et n’importe qui parce qu’on est perdue et qu’on se sent si dévalorisée que l’on pense que l’avis des autres est forcément juste ou en tout cas meilleur que notre propre jugement. La réalité, c’est que faire un travail sur soi pour retrouver sa confiance en soi chamboule énormément, remue des choses, et c’est toujours une meilleure solution de le faire accompagner pour éviter tout abandon, ou encore pire cette envie de dire m**** à tout et tout le monde. Le professionnel qui t’accompagnera te permettra de canaliser, d’avancer étape par étape, un pas après l’autre et à ton rythme. C’est ce soutien que j’apporte, en plus d’outils concrets et d’un véritable passage à l’action dans mon accompagnement signature 90 jours pour mener la vie de tes rêves et d’ailleurs mes clientes l’affirment « ce n’est pas qu’un programme pour retrouver confiance en soi, mais un programme super complet qui permet de travailler sur toutes les sphères de sa vie que chaque femme devrait suivre ». Et personnellement, c’est un véritable plaisir et fierté d’avoir créé un accompagnement aussi puissant qui délivre les femmes de souffrances et qui est capable de créer cet avant / après. 

 

3. T'écouter et suivre ton intuition

L’étape numéro trois, c’est de t’écouter, d’aller à ton rythme, de ne surtout pas te comparer à Pierre, Paul ou Jacques et surtout de ne pas faire parce que tu devrais, mais bien parce que tu sens, tu sais que c’est bon pour toi. Je m’explique : après une déception, ou une séparation par exemple, les copines autour de toi vont être pleines de bons conseils comme tu devrais mettre des story où tu t’éclates pour lui montrer que tu t’en fou, d’autres vont te dire de le supprimer pour couper contact, certaines vont te dire de faire des rencontres pour oublier, ou de sortir pour t’amuser, il faut absolument que tu rencontres du monde, que tu te changes les idées et bla-bla-bla. La réalité, c’est que si tu as envie de sortir et de rencontrer du monde, c’est ok. Si tu as envie de dater de nouveau tout de suite, c’est ok. Si tu as envie de rester chez toi, écouter du Adèle et pleurer toutes les larmes de ton corps, c’est ok. Bref, peu importe ce que tu feras, l’important est de suivre ton intuition et de ne pas te forcer. On oublie les « il faut » pour se concentrer sur « j’ai envie de… ». Tu passes par une phase inconfortable, qui ne durera pas toute la vie certes, et à un moment donné, il faudra bien passer outre, mais tu as le droit d’avoir ton temps calme où tu vas juste être toi et prendre soin de toi. La seule chose qu’il faut que tu fasses, c’est t’écouter et suivre ton rythme. Certaines personnes passeront très vite à autre chose, ne te compare pas en te disant que « mais là ça fait déjà tant de temps, je devrais… » tu ne dois rien du tout à part respecter ton temps et tes limites et tes besoins. Et ça marche aussi dans l’autre sens. Ne te pénalise pas de devoir respecter un certain temps limite si tu n’en ressens pas le besoin, bref, tu as compris l’idée n’écouter que toi et tout ira bien ! 

 

4. Vivre pour toi

Dans l’étape numéro quatre, on continue sur notre lancée puisqu’on va se concentrer sur tout ce qui te fait du bien, sur le fait de vivre pour toi. Peut-être qu’au cours de cette relation, tu t’es un petit peu perdu, ou mis de côté, ou encore les concessions et compromis t’ont parfois poussée à mettre tes envies de côté, quitte à te frustrer parfois. Et bien la bonne nouvelle, il en fallait bien au moins une, c’est que tu peux retrouver ta vie à part entière et faire tout ce qui te plaît. C’est le moment de réfléchir non pas à faire plaisir autour de toi, mais à toi : qu’est-ce que tu aimes ? Qu’est-ce que tu as toujours rêvé de faire ? De créer ? Qui as-tu envie d’être ? C’est le moment de repartir de zéro et donc de te créer la vie que tu as rêvé pendant des semaines, si ce n’est plus. Idem, si tu as du mal à identifier ce qui te rend heureuse, ce que tu aimes ou ce que tu veux, tu peux toujours rejoindre un accompagnement qui t’aidera en ce sens : par exemple, dans 90 jours pour mener la vie de tes rêves nous avons tout un module de bilan et d’objectifs pour justement définir une feuille de route d’actions qui nous mèneront là où on veut aller, encore une fois pas à pas, à ton rythme.

 

5. Faire un travail et nettoyage de ton inconscient

Et enfin, la cinquième étape pour apprendre à faire confiance de nouveau après une déception ou trahison ça va être de, si tu le souhaites et que tu crois en ce genre de pratiques, venir travailler sur l’inconscient via l’hypnose ou un soin énergétique type Tui Na ou encore une séance de Reïki, etc. Ces différentes techniques vont permettre de « terminer » le « nettoyage » et supprimer les mauvaises ou basses énergies, les restes qu’il pouvait y avoir ou encore le dérèglement de tes chakras. Pour ma part, j’ai déjà testé toutes ces méthodes, mais celle qui m’a le plus bluffé en termes de résultats ou clarté presqu’instantané a été la séance de Reïki. Je te laisse te renseigner des pratiques qui se trouve autour de toi et si tu veux en discuter avec moi, je serai plus que ravie de répondre à tes questions, même si je pense que le professionnel en question sera plus à même de le faire. Ces pratiques vont vraiment, et je préfère le souligner, être un complément à tous le travail déjà effectué sur toi précédemment et non pas la solution à tous tes soucis sans y mettre un peu plus du tien. 

 

Pour ma part, le facteur temps mêler à ces 5 étapes m’ont permis de voir plus clair, de trouver des réponses et de m’aider à apprendre et retenir ce qui devait m’être enseignée de par les déceptions que j’ai pu connaître, et ce qui en ressors que j’aimerais partager avec toi pour la fin de l’épisode, ce sont ces 3 citations sur lesquelles j’aimerais que tu te poses et que tu médites, que tu laisses sortir ce qui se passe en toi quand tu entends ces mots ou encore que tu trouve la ou les phrases qui peuvent t’accompagner et te (re)donner espoir durant cette phase d’acceptation et résilience que tu es peut-être en train de vivre en ce moment : 

#1 : « Tu n’as pas encore rencontrer toutes les personnes capable de t’aimer dans ta vie »

 

#2 : « C’est ok de mettre pause sur ta vie jusqu’à ce que tu te sentes Toi de nouveau » 

 

#3 : « Tu mérites d’être aimée inconditionnellement, sans avoir a essayer de cacher les parties de toi que tu crois « pas aimables » »

 

Sur ces douces paroles ma beauté, je te souhaite la plus belle des semaines et je te rappelle que tu peux décider dès maintenant d’investir ton temps, et ton énergie en toi, pour toi en rejoignant mon accompagnement signature 90 jours pour mener la vie de tes rêves. Je te dis donc à la semaine prochaine, la première d’octobre, pour un nouvel article et d’ici là, prend bien soin de toi !

 

Avec tout mon amour,

Mélanie

Reçois mes mots d'amour 💌

 

Chaque mercredi, fais le plein de conseils infaillibles pour gagner confiance en toi, grâce à ma newsletter.

Et si tu veux aller encore + loin : 

J'ai créé un programme en ligne qui se compose de 6 modules pour t'accompagner à te transformer en profondeur pour te créer la vie sur-mesure que tu désires.

  • Accès à vie à ta plateforme privée
  • À réaliser à ton rythme
  • Des intervenants et bonus d'exception

Et le tout, accompagné par mes soins, quand tu le désires - saupoudré du soutien et de l'entraide de toutes les merveilleuses Femmes qui composent ce programme.

Je découvre